Accueil du site de l'Institut Supérieur des Métiers

Avec le soutien de :

MEIEDGCIS
Retour a l’Accueil > Formation des élus de l’artisanat > Ingénierie de formation

Ingénierie de formation

L’Institut Supérieur des Métiers accompagne les organisations de l’Artisanat pour les aider à déterminer leurs priorités de formation et à les intégrer dans un programme adapté aux missions confiées aux participants.
 

Un apport en ingénierie de formation pour les organisations

Après analyse des souhaits et objectifs des organisations et en fonction des profils identifiés, le dispositif de formation personnalisé est finalisé. La recherche, la sélection ou la mise à disposition de formateurs peuvent être assurées par l’Institut Supérieur des Métiers qui garantit ainsi à l’organisation la possibilité de mettre rapidement en place le dispositif qu’elle entend offrir à ses élus.


Cet apport en ingénierie dépasse la seule construction de programmes de formation, puisqu’il débouche sur l’élaboration des contenus et de supports, ainsi que sur la détermination des rythmes pédagogiques et des profils de formateurs.


Enfin, l’Institut Supérieur des Métiers intègre dans la plupart de ses supports les technologies de l’information et de la communication (formation à distance ou en présentiel sur poste informatique, notamment).


Des niveaux de perfectionnement adaptés aux profils et aux situations des élus

L’Institut Supérieur des Métiers aide les organisations qui le souhaitent à construire un dispositif de perfectionnement des élus en fonction du niveau et du profil des artisans concernés et des objectifs retenus par les organisations.


Niveau initial : pour les élus peu expérimentés et les futurs élus

L’ensemble des thèmes est traité sous forme des stages courts présentant l’essentiel des connaissances et des aptitudes pour l’exercice de la fonction.


L’ISM aide par exemple à organiser une série de séminaires ayant pour but :

  • d’informer de nouveaux élus s’engageant dans la vie syndicale ou consulaire ;
  • de connaître leur profession et leur syndicat, l’artisanat et les Chambres Consulaires mais aussi les partenaires avec lesquels ils seront appelés à travailler dans le cadre des missions de défense ou de représentation qui leur seront confiées ;
  • de maîtriser des règles de base en matière d’expression et de communication.

Niveau d’expertise : pour les élus plus expérimentés

Le deuxième niveau correspond à un approfondissement assuré par des stages plus longs. Cet approfondissement qui peut s’exercer sur tous les domaines ou sur des domaines déterminés comme prioritaires a pour but de donner aux participants une expertise sur les sujets traités.


Par exemple, s’agissant d’un séminaire sur la connaissance économique d’un secteur professionnel :

  • Un premier niveau consiste à présenter les chiffres clefs et les évolutions, à montrer le poids du secteur en initiant les participants à des concepts économiques de base.
  • Le deuxième niveau, en revanche, approfondit l’approche en abordant les analyses des données économiques, les comparaisons avec d’autres secteurs, les hypothèses d’évolutions, les analyses prospectives tout en entraînant les participants à construire et à soutenir une argumentation pertinente.

Niveau stratégique

Dans le troisième niveau de perfectionnement, certains thèmes font l’objet d’une approche visant à permettre aux élus concernés de se mobiliser dans une perspective stratégique de promotion et de développement des entreprises et du secteur artisanal.


Par exemple, l’ISM peut aider à organiser des cercles de réflexion portant sur l’analyse et la formulation d’avis et de propositions anticipant ou accompagnant des dispositions législatives ou réglementaires.